dimanche 13 novembre 2016

Les carnets du ravage de Frédérique Lorient

Titre : Les carnets du ravage
Auteur : Frédérique Lorient
Origine : Français
Date : 2012
Information : C'est un roman sans suite.

Résumé :


Faëlle est belle comme un ange. C'est aussi une adolescente presque sans histoire, bien décidée à s'intégrer dans son nouveau lycée. Mais cette rentrée n'est pas comme les autres : des gens autour d'elle changent de comportement, deviennent agressifs, dépressifs ou violents.Fëlle découvre qu'ils sont victimes des Ravageurs, invisibles semeurs de folie et de mort venus d'un autre monde aux couleurs éclatantes, la Lande.
Et si Faëlle était liée à ce monde elle aussi? Faëlle... ou Raphaëlle, ange implacable du Ravage.



Avis :

   Une petite trouvaille faite grâce à la box dystopie (octobre 2016) de chez Once Upon A Book. Je suis entrée dans cette lecture saisonnière sans du tout savoir dans quoi je m'embarquais puisque je n'ai pas lu le résumé et j'ai plutôt bien aimé cette lecture.

   On embarque directement dans l'histoire, pendant toute la première partie du livre on est déstabilisé car on obtient des informations sans trop savoir ce qui c'est passé mais toutes les questions que l'on se pose trouvent réponses au fur et à mesure de l'histoire. Mais c'est cette façon d'écrire l'histoire qui fait que ce roman possède un suspense captivant. J'avais vraiment envie de comprendre ce que c'était que ce Ravage.

   La seconde partie du livre est assez surprenante, je ne vais pas vous spoilez mais juste dire que l'on ne s'y attend pas. Pourtant ce nouveau rebondissement est vraiment bien travaillé et très originale. C'est vrai que le fait qu'on ne s'y attend pas peut provoquer des déceptions mais je fais partie des personnes qui l'ont plutôt bien apprécié.

   L'écriture de l'auteur est plutôt bonne, sans être spécialement travaillée, le suspense fait une grande part du travail. Un petit bémol sur la mise en page par contre, certains passages n'étant pas "justifiés" et tout le roman possèdant des marges super grosses juste pour avoir plus de pages.

   En conclusion, je vous conseille d'essayer ce roman, même si sa note livraddict n'est pas super haute, je pense qu'il mérite à être connu.

Note : 7/10

mardi 1 novembre 2016

DJ Ice de Love Maia

Titre : DJ Ice
Auteur : Love Maia
Origine : 2014
Date : Américaine
Information : C'est un roman sans suite

Résumé :

   Marley Johnnywas Dylan est un passionné de musique. Le jour, Marley étudie d’arrache-pied pour ne pas perdre sa bourse d’étude dans la très sélect high school que fréquentent de nombreux snobs privilégiés, tout en rêvant à la belle Lea Hall. Le soir, il bosse dans une pizzeria pour payer le loyer et entretenir sa mère héroïnomane. Son rêve ? Devenir un D.J. professionnel, passer ses nuits derrière ses platines à tirer des sons époustouflants de ses “bootlegs”, “mashups” et “medleys”. Quand le hasard lui ouvre les portes d’une boîte de nuit en tant que D.J., Marley voit sa vie s’emballer, entre la musique électro, les clubs embrumés et les nouveaux amis. Mais quand le malheur le frappe, il doit choisir entre sa passion et sa famille. Dans ce roman, l’auteur brosse un portrait puissant et inspirant d’un garçon qui essaie de suivre sa passion malgré les revers du destin.

Avis :

   J'ai reçu ce livre grâce au challenge organisé par la box Once Upon A Book sur le thème du young adult (octobre 2016) et je me suis jetée dessus avide de découvrir ce nouveau roman.

   A première vu ce n'est absolument pas une histoire que j'aurai choisie de moi même, et j'ai été contente de découvrir ce roman. Sans être transcendant j'ai plutôt passé un bon moment en le lisant et c'est ce que je recherche dans cette box : découvrir des livres que je n'aurai jamais lu de moi même.

   L'histoire est plutôt originale avec comme thème principale la musique. J'aime bien ces livres qui ont pour base la réalisation d'un rêve. Ici l'auteur ne se décentre pas de son histoire originelle, elle reste fidèle à elle même durant tout son livre. 
   Les personnages sont plutôt complets et vraiment bien travaillés, on ressent vraiment leur bonheur et leur problème. J'ai beaucoup aimé Marley, il a un objectif, un but et rien ne peut se mettre à travers son chemin. Néanmoins il reste fidèle à lui même et malgré la dureté de la vie il ne s’apitoie jamais sur son sort.

   L'écriture de l'auteur est plutôt bon pour un premier roman, même si j'ai trouvé qu'au bout d'un moment le livre commençait à traîner en longueur, il y a des rebondissement jusqu'à la fin. 
   J'ai été heureuse de découvrir ce livre, et même si je ne pense pas réessayer un livre de ce genre je pense que c'est sympa de temps à autre de sortir des lectures que l'on fait habituellement. 

Note : 7/10

samedi 29 octobre 2016

William Clarck Tome 1 de Guillaume Benech

Titre : William Clarck
Sous-titre : Mission 1 : l'éminence bleue
Tome : 1
Auteur : Guillaume Benech
Origine : Français
Date : 2016 
Information : Deux prologues sont déjà sortis.

Résumé :

   Hacker de génie, William Clarck utilise ses compétences informatiques pour s’infiltrer discrètement dans son établissement et récupérer les objets confisqués de ses camarades. Mais le collégien est surpris en flagrant délit et conduit au commissariat de la ville voisine. De retour à son domicile, il découvre sa maison ravagé, et le cadavre sa mère éventré. Alors que son père et lui prennent la fuite, celui-ci lui apprend qu’il est un agent secret désormais démasqué et qu’ils sont en danger. Mais William n’a qu’une idée en tête, se venger…

Avis :

   Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour l'envoi de ce roman qui malheureusement ne m'a pas vraiment plu.

   Pour tout vous dire je me suis engagée dans cette lecture avec un à priori. En effet, en lisant la biographie de l'auteur au dos du livre j'ai vu son âge : 16 ans. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que c'est la mode en ce moment de publier des romans écrits par des adolescents. Cela me gène beaucoup à chaque fois car on voit de grosses failles dans l'écriture. 

   L'histoire n'a strictement rien d'originale, un adolescent espion, c'est du vu et revu en moins bien. J'ai passé mon temps à comparer ce roman à la série CHERUB qui a été un coup de coeur pour moi. Néanmoins, l'auteur a su garder le suspense intacte pendant tout son roman, on ne sait absolument pas ce qui va se passer.
   J'ai trouvé que certaines choses étaient beaucoup trop facile, qu'il y avait beaucoup de raccourcis. L'écriture est très inégale, à certain moment c'est trop facile et à d'autres on ne s'attend pas du tout à ce qui va se passer.

   J'ai aussi été gênée dans ma lecture par plusieurs coquilles assez grosses. En ce qui concerne les personnages, ils sont plutôt sympathiques sans être vraiment travaillés. Je veux bien lire le prochain tome pour voir ce que l'auteur va en faire. 

   La fin m'a bien plu et nous promet une suite intéressante dont on n'a pas du tout idée de ce qui se passera.
   

Note : 5/10


mercredi 17 février 2016

PhonePlay de Morgane Bicail

Titre : PhonePlay
Auteur : Morgane Bicail
Origine : Française
Date : 2016
Prix : 15,95 euros
Information : C’est un roman sans suite.

Résumé :

Un soir, Alyssa, dix-sept ans, reçoit un texto d'un mystérieux lycéen qui lui propose un jeu étrange : " Devine qui je suis et je serai à toi. " L'occasion pour la jeune fille de mettre enfin du piquant dans sa vie qu'elle juge d'un ennui mortel... quitte à prendre des risques. Jusqu'où Alyssa ira-t-elle pour un garçon dont elle ne sait rien ?

Avis :

Je voudrai tout d’abord remercier les éditions Michel Lafon pour l’envoi de ce service presse, le résumé me tentait énormément mais je dois vous avouer que j’avais un peu peur du fait que l’auteure ne soit qu’encore qu’une adolescente.

Alyssa est une jeune fille qui s’ennuie profondément avec des parents toujours absents, elle joue la comédie de la fille parfaite. Jusqu’au jour où elle reçoit un mystérieux SMS d’un inconnu lui proposant un jeu, si elle trouve qui il est, il lui appartiendra. Commence alors une relation étrange entre enquête et confession intime.
J’ai trouvé l’histoire vraiment originale ! Ce jeu est vraiment intéressant, du début à la fin j’ai voulu savoir qui était ce mystérieux jeune homme, je me suis fait pleins de scénarii mais aucun n’était juste. On ne peut pas poser le livre avant de savoir qui il est, le suspense est vraiment très présent. J’ai aimé les échanges entre Lui et Alyssa, il y a une légèreté dans leur échange, ils se mettent à nu.
En voyant l’âge de l’auteure j’avais vraiment peur de lire un brouillon mais pas du tout, elle écrit vraiment bien et je pense qu’elle a de l’avenir dans le métier. Le suspense est maintenu et sans coupure, le fait qu’il y ait des parties SMS fait que le livre se lit vraiment vite et la construction des phrases est plutôt bien faite.
J’ai aussi bien aimé le fait qu’il y ait certaines parties du roman du point de vue de Lui, cela donne des indices sur son identité sans pour autant nous dire qui il était. J’ai aimé voir ce qu’il avait dans la tête et savoir pourquoi il faisait ce jeu.
Pourtant il y a certains points négatifs dans ce roman, tout d’abord je n’ai juste pas pu apprécier Alyssa qui était beaucoup trop clichée ! Je hais les gens qui se plaignent et elle ne fait que ça, « mes parents sont absents ! Mes parents s’en fichent de moi ! » Ah bon ? Je ne l’ai absolument pas trouvé, enfin bon je l’ai trouvé un peu gamine et égocentrique.
Un autre point négatif c’est que le livre continue alors qu’on sait qui est Lui, certes ce n’est qu’une cinquantaine de pages mais j’ai trouvé cela inutile. Ce livre est bien car il y a un suspense insoutenable, à partir du moment où on enlève ce suspense il n’a pas grand intérêt.
En conclusion, je conseille ce livre mais il faut savoir que c’est un premier roman et qu’il y a quelques défauts, mais dans tous les cas je conseille à l’auteure de continuer d’écrire !


Note : 7/10




                                                                          

mercredi 10 février 2016

Esclave de Sang Tome 1 de Tasha Lann

Titre : Esclave de sang
Tome : 1
Auteur : Tasha Lann
Origine : Française
Date : 2016
Prix : 4.90 euros
Information : Le deuxième tome est en cours d’écriture.
Disponible qu’en ebook.

Résumé :

Mon nom est Evy Dumas et je suis une jeune étudiante tout ce qu’il y a de plus banale.
Du moins je l’étais jusqu’à ce que j’aie le malheur d’accepter de suivre mes amis à la fête universitaire d’octobre.
Ils se sont bien amusés.
Pour moi… disons que la soirée a été intéressante.
Me voilà maintenant ballottée entre la France et l’Écosse, entre la fac et une cité hors du temps dirigée par cinq types carrément flippants.

Des vampires…

Comme ce gars - sublime - qui se croit en droit de diriger ma vie simplement parce que je l’ai vu planter ses crocs dans le cou d’une fille.

Cela vous paraît difficile à croire ?
Et pourtant…

Avis :

Je voudrai tout d’abord remercier les éditions Calepin pour l’envoie de ce service presse. Je connaissais déjà l’auteure grâce à Eclat Nocturne que j’avais beaucoup aimé et j’ai donc commencé cette lecture avec beaucoup d’attente.

Evy est une jeune étudiante comme les autres, du genre plutôt introvertie, elle accepte un jour de boire plus que de raison depuis sa vie ressemble aux livres qu’elle aime tant lire.
C’est une histoire de vampire plutôt classique, même si l’auteure a essayé (et a plutôt réussi) d’ajouter sa touche au mythe. J’ai beaucoup aimé le concept d’esclave de sang qui est très intéressant et qui a très bien été développé.
Je dois vous avouer que j’ai eu un gros bug sur certains moments de l’histoire et en particulier sur le passage entre le chapitre 2 et le chapitre 3, j’avais la grosse impression qu’il manquait des choses, qu’on avait arraché des pages. Pour donner un exemple concret, Evy parle d’un rendez-vous au bar qui n’a pas eu lieu, or avant on ne nous dit jamais qu’un rendez-vous était prévu. Il y a pleins de petites choses comme ça qui m’ont gênées et qui rendaient incompréhensible certain passage du livre.

En ce qui concerne les personnages je les ai bien aimé dans l’ensemble, Evy est une fille en qui j’ai pu m’identifier facilement, elle est intelligente, sage et adore lire. Du jour au lendemain elle découvre l’existence des vampires ce qui va remettre sa vision du monde en cause. David m’a beaucoup plu au début, j’ai aimé son charisme et sa personnalité, pourtant je n’ai pas compris plusieurs de ces actes et pourquoi il disparaissait la moitié du roman j’ai trouvé que ce personnage n’était vraiment pas assez exploité et c’était bien dommage. Pour finir nous avons Jehan qui je dois l’avouer m’a plu au fur et à mesure de ma lecture, j’ai trouvé que l’auteure n’avait pas assez (du tout) parlé du début de sa relation avec Evy et c’est bien dommage et il y a aussi certaines de ses réactions qui me sont passées par-dessus.

Je sais que l’écriture de l’auteure est bonne, je l’ai déjà lu et dans ce livre on le voyait bien. Le problème était principalement ces trous dans le scénario qui m’ont plutôt énervé ! Je vous rassure au bout de la centième page à peu près, les trous dans le scenario disparaissent et l’histoire devient vraiment génial ! La fin m’a beaucoup frustrée, j’ai vraiment hâte de lire le deuxième tome.

En conclusion, malgré des trous dans le scénario l’histoire est plutôt bonne et j’ai hâte que le deuxième tome sorte.


Note : 6,5/10


                                                                              

vendredi 5 février 2016

Le chagrin des vivants d'Anna Hope

Titre : Le chagrin des vivants
Auteur : Anne Hope
Origine : Anglaise
Date : 2016
Prix : 23 euros
Information : C’est un roman sans suite.

Résumé :

Durant les cinq premiers jours de novembre 1920, l’Angleterre attend l’arrivée du Soldat inconnu, rapatrié depuis la France. Alors que le pays est en deuil et que tant d’hommes ont disparu, cette cérémonie d’hommage est bien plus qu’un simple symbole, elle recueille la peine d’une nation entière.
À Londres, trois femmes vont vivre ces journées à leur manière. Evelyn, dont le fiancé a été tué et qui travaille au bureau des pensions de l’armée ; Ada, qui ne cesse d’apercevoir son fils pourtant tombé au front ; et Hettie, qui accompagne tous les soirs d’anciens soldats sur la piste du Hammer-smith Palais pour six pence la danse.
Dans une ville peuplée d’hommes incapables de retrouver leur place au sein d’une société qui ne les comprend pas, rongés par les horreurs vécues, souvent mutiques, ces femmes cherchent l’équilibre entre la mémoire et la vie. Et lorsque les langues se délient, les cœurs s’apaisent.

Avis :

Je tiens tout d’abord à remercier le site Babelio et les éditions Gallimard pour l’envoi de ce livre et cette très belle rencontre avec l’auteure.
C’est un roman historique plutôt original que nous propose ici l’auteure puisqu’il se déroule dans l’entre deux-guerres et met en scène trois femmes. Chacune d’elles a vécu la guerre d’une façon différente et ce roman tente de nous livrer le chagrin éprouvé par ces femmes suite aux de pertes de la guerre. Ce magnifique roman nous compte un récit de deuil qui se veut universel, les trois dames que nous suivons vont avoir leur destin changé à cause de la guerre.
Hettie est une jeune fille de 19 ans, dont le frère a fait la guerre. C’est une fille qui n’a pas conscience des horreurs de la guerre et qui a un côté plutôt égocentrique, pourtant j’ai trouvé ce personnage très intéressant et j’ai aimé la suivre. Nous avons ensuite le personnage d’Evelyn, une femme d’une trentaine d’années qui a perdu l’amour de sa vie et qui n’arrive pas à se reconstruire, elle est en colère contre la vie et n’a aucun espoir. Je n’ai pas su comment réagir face à cette femme, n’étant jamais vraiment tombée amoureuse, mais j’avais vraiment envie qu’elle reprenne sa vie en main. Enfin, Ada est une mère qui a perdu son fils unique au combat et qui est détruite, elle le voit partout et n’accepte pas sa mort. J’ai trouvé que son histoire était la plus triste et la plus injuste, cela doit être tellement horrible de perdre un fils.

Un des points vraiment positifs est que ces trois histoires se relient entre elles au fur et à mesure du roman, j’ai aimé aussi ce côté universel. Il raconte l’histoire du deuil, et donc peut être transposé à n’importe quel événement.

Malgré le fait que ce soit son premier roman l’auteure écrit vraiment bien, elle allie les trois points de vus à la perfection et a su maintenir un suspense jusqu’à la fin ! J’ai hâte de lire son prochain roman.

En conclusion, ce fut une très belle lecture qui a su renouveler la façon d’écrire l’entre deux-guerres. Je vous conseille vraiment ce roman qui vaut le détour !


Note : 9,5/10


                                                                             

mardi 26 janvier 2016

L'amour en G d'Alexandra Lanoix

Titre : L’amour en G
Auteur : Alexandra Lanoix
Origine : Française
Date : 2016
Prix : 15,90 euros
Information : C’est un roman sans suite.

Résumé :

A Londres, lors d’une soirée chez sa meilleure amie, Stéphanie a un véritable coup de foudre pour le beau James, un mannequin gay. Il est difficile de croire qu’une histoire d’amour pourrait naitre entre eux, et pourtant…
Pour essayer de vivre de sa passion, la musique, elle va devoir composer avec Greg, un chanteur sur le déclin qui veut revenir sur le devant de la scène. Charmé dès leur rencontre par Stéphanie, il fera tout pour la conquérir et perturber ainsi la vie amoureuse et chaotique de la jeune femme.
Un triangle amoureux qui vous transportera sur un fond de musique jazzy.

Avis :

   Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Anyway pour l’envoi de ce service presse qui a été un véritable coup de cœur. De plus je trouve que la couverture est juste sublime et va très bien avec l’histoire.

   Stéphanie est une femme qui n’a jamais eu de chance en amour jusqu’au jour où elle rencontre James, un magnifique mannequin dont elle tombe folle amoureuse, ce qui est problématique vu qu’il est gay. Quelques mois plus tard, elle rencontre Greg, une ancienne star du jazz avec qui elle s’entend très bien. Avec qui Stéphanie finira-t-elle ses jours ?
   J’ai trouvé l’histoire super originale, ce n’est pas une romance toute simple où on sait à l’avance qu’ils finiront heureux avec pleins d’enfants. Non, ici il y a des retournements de situations à chaque chapitre !
   Le point fort fût d’inclure un personnage gay, je me sentais tellement mal pour Stéphanie qui faisait tout pour le conquérir.

   Je me suis beaucoup identifiée à Stéphanie, déjà parce qu’on porte le même nom, ensuite parce qu’on a toutes les deux tendances à avoir des amours impossibles. Elle est romantique sans être naïve, je l’ai vraiment beaucoup aimée.
   James est l’homme parfais, il est canon, drôle et a toutes les qualités qu’une fille pourrait rechercher. Face à lui il y a Greg, il est plus vieux mais aussi plus réel. Il partage avec Stéphanie l’amour de la musique et le romantisme.

   Un autre point fort de ce livre est l’évolution des personnages, ils ne restent pas beaux et parfaits tout au long du livre. On découvre peu à peu leurs défauts ce qui les rend plus réels.
   J’ai adoré la fin, surtout la dernière page qui m’a fait pousser un cri de surprise.

   En conclusion, ce livre est mon premier coup de cœur de l’année, si vous cherchez une romance pour cet hiver jetez-vous dessus vous ne serez pas déçus !


Note : 10/10